On veut simplement vivre!

Publié le par Jeunes UDC Vaud

En moins d'une semaine Brugg, Zurich, Bâle, mais surtout  Locarno ont été les témoins de la grandissante violence des jeunes de nos jours.

Certes, les bagarres entre jeunes gens ont toujours existé, mais durant la dernière décennie ils ont pris une ampleur choquante. Aujourd'hui personne n'est à l'abri d'une agression gratuite et inexpliquée et les événements cités ci-dessus en sont la terrible preuve. De nos jours, un simple regard, une simple place de parking, une simple présence peuvent déboucher sur des massacres tout simplement inadmissibles. Comment des jeunes, malgré les problèmes qu'ils peuvent rencontrer dans leur vie de tous les jours, peuvent-ils exprimer une telle haine et une telle violence envers une personne? Au nom de quoi se battent-ils? Au nom d'une société qui ne les représente plus? Je veux bien prendre leur mal en considération, mais rien ni personne ne peut justifier des actes tels que ceux du week-end dernier. Il est injuste de défouler une douleur ou une frustration personnelle sur une personne innocente se trouvant simplement au mauvais endroit au mauvais moment. Ainsi je dis qu'il est grand temps que nos autorités réagissent fermement à ce fléau qui touche toute ma génération. Trop de sang a déjà coulé au nom de rien. Trop de personnes ont déjà eu leur vie détruite pour un oui ou pour un non. Trop de jeunes vivent dans la peur et le danger alors qu'ils aimeraient tout simplement vivre…

 
Michele Losa

Vice-président

Jeunes UDC du district de Morges

Publié dans Positions JUDC-Vaud

Commenter cet article